Depuis plusieurs années, l’État verse aux particuliers différentes aides financières afin de les encourager à procéder à la rénovation thermique de leur habitation. Sous certaines conditions, ces travaux peuvent être effectués gratuitement par un professionnel de l’isolation thermique agréé et respectueux des normes environnementales.

L’importance de l’isolation thermique

En investissant dans une bonne isolation thermique, vous limitez fortement les déperditions de chaleur de votre logement. En plus de rendre celui-ci plus confortable, à l’abri des variations de température et de l’humidité, vous réaliserez d’importantes économies énergétiques, pouvant atteindre 500 euros chaque année. L’isolation de toiture peut, à elle seule, faire décroître de 30 % vos factures de chauffage et améliorer durablement la classe énergétique de votre maison. Les travaux, effectués par des professionnels tels que lebon-eco-energie.fr, pourront être rentabilisés en quelques années seulement. Pour de nombreux ménages en France, il est également possible de profiter de la prime énergie et de faire isoler gratuitement sa toiture, pour peu que l’on remplisse certaines conditions d’éligibilité à l’offre.

La nécessité de posséder des combles perdus

On ne dispose pas des mêmes aides financières pour isoler des combles aménagés ou perdus. Seuls les combles perdus sont éligibles à des travaux de rénovation gratuits. Pour être considérés comme perdus, ils doivent correspondre à l’un des trois critères suivants : posséder une hauteur moyenne de moins de 1,80 mètre, posséder une pente de toit de moins de 30 degrés, posséder un espace inaccessible ou impossible à aménager, notamment à cause des charpentes de la toiture. Un grenier répondant à l’une de ces conditions peut donc être isolé gratuitement mais, pour cela, ne doit pas déjà posséder une isolation de moins de 15 ans.

Critères à respecter

Pour profiter d’une isolation des combles gratuites, d’autres conditions sont à respecter. Elles garantissent, entre autres, que les foyers les plus modestes profitent de cette offre en priorité. Vous ne devrez donc pas dépasser un certain plafond de revenus annuels, calculé chaque année en fonction de votre commune de résidence et de la composition de votre foyer. Votre maison, qui doit obligatoirement être votre résidence principale ou être louée comme telle, doit par ailleurs se trouver dans les zones H1 ou H2. Cela veut dire qu’elle doit se situer en France métropolitaine, mais pas dans un département bordant la mer Méditerranée. Ces derniers, ainsi que les départements d’outre-mer, ne peuvent profiter d’une rénovation thermique offerte du fait du climat doux dont ils jouissent. Notez que votre éligibilité à cette offre de gratuité peut être testée rapidement en ligne, sur de nombreux sites internet de professionnels de l’isolation thermique. En cas de non-éligibilité, vous pourrez sans doute vous rabattre sur des aides secondaires, moins importantes mais tout de même intéressantes, telles que le prêt à taux zéro, le crédit d’impôt ou les subventions de l’Agence Nationale pour l’Habitat, proposées dans le cadre de la transition énergétique.