Comment surveiller sa consommation d’eau et la réguler de manière écologique ?

consommation d'eau

Publié le : 05 février 20235 mins de lecture

L’eau est une ressource vitale et primordiale pour tous les êtres vivants que nous sommes. Elle est fondamentale au sein de nos habitations. C’est ainsi qu’une surveillance de sa consommation en eau est nécessaire dans une lignée écologique, mais aussi financière. Réguler correctement sa consommation d’eau est, en effet, une vertu pour la planète et pour votre porte-monnaie. Alors, il existe des moyens de réguler sa consommation de manière écologique.

Les écogestes pour surveiller et réguler sa consommation en eau

Mesurer et réguler sa consommation en eau sont essentielles pour diverses raisons écologiques et économiques. Vous pouvez prendre pour information différentes de ces raisons en suivant ce lien. Pour autant, si les raisons de maîtriser sa manière de consommer l’eau sont nombreuses, il existe aussi de nombreux moyens de le réaliser de manière écologique.

En effet, il est possible, par de simples gestes ou décisions, d’éviter la surconsommation en eau sans même investir dans des technologies coûteuses et qui ont, parfois, elles aussi un impact sur l’environnement en retour. Commencez par adopter des gestes au quotidien comme :

  • Ne pas faire couler l’eau inutilement, mais uniquement pour une utilisation immédiate et raisonnée. Par exemple, ne laissez pas couler l’eau au moment de vous brosser les dents, ne laissez pas couler l’eau durant des minutes pour que celle-ci monte en température, ne laissez pas non plus couler l’eau pendant que vous essuyez certains ustensiles, etc.
  • Valorisez la réduction possible du volume d’eau utilisé par votre chasse d’eau sans opter pour une technologie à deux débits, mais avec une simple bouteille d’eau remplie de sable à placer dans la chasse d’eau de vos toilettes.
  • Valorisez et recyclez chaque goutte d’eau : évitez toutes les fuites, récupérez l’eau de pluie ou l’eau du robinet (l’eau pour chauffer du riz peut resservir pour arroser des plantes par exemple), privilégiez la douche au bain, mettez en route votre lave-vaisselle uniquement plein, etc.

Les plantes, un allié de choix

Les plantes interviennent dans de nombreux systèmes naturels et sont essentielles dans le cycle de l’eau ou dans l’absorption du CO2 via la photosynthèse par exemple. Et si ces plantes devenaient aussi un allié naturel dans votre quête de performance énergétique et de consommation raisonnée en eau ?

Pour faire des économies d’énergie et des économies en eau, il va s’agir de privilégier les plantes qui consomment le moins d’eau. En effet, la demande en eau et en arrosage varient fortement en fonction des plantes et des différents végétaux. Il s’agit des « besoins hydriques » qui déterminent si une plante a des besoins plus ou moins élevés en eau. Ces informations sont consultables sur les étiquettes et les catalogues de chaque espèce au moment de votre achat.

Faites la chasse à « l’eau cachée » et ses augmentations en chaîne

Pour réduire sa consommation en eau, il y a les gestes simples cités précédemment qui peuvent se faire pour et de manière totalement écologique, sans technologie consommatrice d’énergie et donc génératrice de pollution. En parallèle, il y a aussi l’eau « cachée », c’est-à-dire tous les éléments qui consomment aussi de l’eau pour être produit. Si ces éléments n’ont peut-être pas d’impact directement visible sur votre consommation, ils l’ont sur le prix global du marché de l’eau et donc sur votre facture.

Il est possible de citer les aliments ou les produits comme le papier ou le coton qui consomment une grande quantité d’eau. Ainsi, privilégiez le papier recyclé qui consomme environ 90 % moins d’eau que le papier blanchi. Dans ce sens, vous combattez la surconsommation d’eau et donc la hausse des prix.

Dans le même sens de ces considérations en chaîne pouvant engendrer une augmentation de votre consommation en eau et en énergie, il y a l’efficacité énergétique de votre bâti et de votre chauffe-eau. Plus votre eau prend du temps à chauffer, plus vous laissez couler l’eau et plus vous consommez. Il est possible d’investir dans un meilleur chauffe-eau, mais il est aussi possible de choisir une voie plus économique et écologique : jouer sur la sensation de chaleur dans votre maison. Il va de soi que plus il fait froid, plus vous allez consommer d’eau pour la chauffer. Ainsi, divers moyens tout à fait naturels peuvent vous permettre d’améliorer l’efficacité énergétique de votre bâti comme de laisser entrer la chaleur du soleil pendant la journée, de bien fermer vos volets et fenêtres lorsque les températures baissent fortement, de poser des tapis et moquettes en matière écologique dans vos pièces de vie, de fermer les portes des pièces non chauffées et d’isoler les pièces chauffées, etc.

Pour réduire sa consommation en eau, chaque détail compte.


Chaudière à condensation : Les aspects techniques à connaître avant l’installation
Quel est l’essentiel de la maintenance d’une pompe à chaleur ?

Plan du site