Comment réduire sa facture de gaz naturel ?

facture de gaz

La consommation de gaz fait partie des plus importants postes de dépenses d’un ménage. Ceci est dû au fait que le gaz est utilisé pour alimenter aussi bien la gazinière, le chauffage que la production d’eau chaude du logement. Il arrive donc souvent que les montants des factures soient vraiment très élevés ! Cependant, il est tout à fait possible de réduire sa facture de gaz naturel en adoptant quelques solutions.

Changer de fournisseur

L’un des moyens les plus simples et les plus efficaces de réduire sa facture de gaz naturel est de changer de fournisseur. Vous trouvez cette solution un peu radicale ? Sachez que depuis 2007, le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence. Ceci a permis à de nombreux fournisseurs alternatifs de proposer des tarifs plus avantageux que les tarifs réglementés d’Engie. Toutefois, pour choisir son nouveau fournisseur, il ne faut pas s’attarder uniquement sur le prix affiché. Il est en effet préférable d’utiliser un comparateur de fournisseurs de gaz pour comparer les différentes offres du marché afin de retenir celle qui répond le mieux à vos besoins.

Un comparateur de fournisseurs de gaz prendra en effet en compte votre profil de consommation et les caractéristiques de votre logement (type, surface, location, équipements, etc.). Il procédera ensuite à une analyse rapide afin de vous proposer le fournisseur qui correspond le mieux à votre profil de consommateur. Il faut noter que souscrire une offre avantageuse réalise jusqu’à 5 % d’économies sur le prix du kWh HT par rapport au tarif Engie.

Adopter de meilleures habitudes de consommation

Il n’est pas suffisant de trouver le fournisseur qui offre les meilleurs prix du marché pour la fourniture du gaz naturel pour réduire considérablement sa facture de gaz naturel. En effet, si vous souhaitez faire des économies intéressantes, vous devez réviser vos habitudes de consommation.

Cuisinez malin

La cuisine à elle seule représente 7 % de vote de consommation en gaz. Cependant, en cuisinant malin, vous pourrez réduire l’impact de ce poste sur votre facture de gaz. Par exemple, lorsque vous cuisinez, pensez toujours à adapter la puissance des brûleurs à la taille de vos casseroles. Veillez également à ce que la couleur des flammes soit bleue et non pas jaune. De même, pour chauffer de l’eau, utilisez d’abord votre bouilloire puis transvasez-la dans votre casserole. Votre eau mettra ainsi moins de temps à bouillir, ce qui vous fera faire des économies.

Par ailleurs, une casserole ouverte pendant la cuisson perd la chaleur et vos aliments mettent plus de temps à cuire. En fermant votre casserole, vous évitez cette déperdition de chaleur économisant ainsi jusqu’à 30 % sur votre consommation de gaz en cuisine. En outre, pour la cuisson de vos repas, privilégiez une cocotte-minute. Cette dernière met en effet 60 % moins de temps qu’une casserole pour cuire les aliments. Pensez aussi nettoyer régulièrement vos bruleurs pour optimiser leur rendement.

Optimisez votre consommation de chaudière à gaz

Un autre moyen de réduire vos factures de gaz est de régler correctement votre chaudière à gaz. Selon l’Ademe, une température de 19°C est suffisante pour chauffer son intérieur le jour et 16°C pour la nuit. Par ailleurs, si vous n’utilisez pas régulièrement une pièce, il n’est pas très utile de la chauffer continuellement. Un entretien régulier de votre chaudière à gaz est préconisé pour booster son rendement, améliorer sa durée de vie, et vous protéger des intoxications au monoxyde de carbone. Mieux, le nettoyage de votre chaudière peut vous permettre de réaliser jusqu’à 12 % d’économies sur votre facture de gaz.

Réduire votre consommation d’eau chaude

L’eau chaude représente jusqu’à 15 % de votre consommation en gaz domestique. Par conséquent, si vous cherchez un moyen efficace pour réduire votre facture de gaz, vous pouvez adopter des solutions comme :

  • Laver vos mains à l’eau froide ;
  • Préférer les douches rapides aux bains qui nécessitent 3 à 5 fois plus d’eau chaude ;
  • Opter pour des économiseurs d’eau, etc.

Vous pouvez également réduire la température de chauffe de l’eau en la limitant à 60°C. Au-delà, vous êtes déjà dans le gaspillage. Un calorifugeage de vos canalisations et de votre ballon d’eau chaude est également idéal pour limiter considérablement les déperditions de chaleur pendant le transport de l’eau chaude d’une pièce à l’autre.

Optimiser les performances thermiques de votre logement

Les ponts thermiques sont responsables des plus grandes déperditions de chaleur dans une maison. Or, plus votre logement a besoin de chaleur pour se réchauffer, plus il consommera de gaz. C’est pourquoi il est recommandé de faire réaliser une étude thermique de votre habitation et de réaliser des travaux d’isolation en cas de besoin. Pour faire de réelles économies sur vos factures de gaz, il est conseillé de prioriser l’isolation de la toiture et des combles. L’isolation des murs extérieurs est également importante, car elle permet de limiter l’infiltration de la fraîcheur extérieure dans la maison. Pensez aussi à améliorer l’isolation thermique de votre plancher. Ceci permettra d’économiser jusqu’à 7 à 10 % sur votre consommation de gaz.

Panneaux solaires : comment les intégrer à un projet de construction ?
La prime énergie, qu’est-ce que c’est ?