La prime énergie, qu’est-ce que c’est ?

prime énergie

La prime énergie est une aide financière versée aux professionnels et aux particuliers qui réalisent des travaux de rénovation énergétique au sein de leur logement ou de leur local professionnel.

En quoi consiste le dispositif des CEE ?

Le dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie) a été mis en place par l’Etat. Son objectif est d’amener certains obligés, à savoir les grands distributeurs et fournisseurs d’énergie, à exercer un rôle actif et incitatif en faveur de la rénovation énergétique à l’intention des consommateurs finaux. Ces consommateurs finaux peuvent aussi bien être des professionnels que des particuliers.

Concrètement, les opérations standardisées de rénovation énergétique permettent à l’occupant d’un bâtiment de réaliser des économies d’énergie. Ces gains énergétiques déterminent le montant de la prime énergie qui leur est versée par l’obligé qu’ils auront choisi. Pour ce dernier, il s’agit d’inciter le plus possible de consommateurs à rénover leur bâtiment afin d’atteindre des objectifs fixés par l’Etat.

Depuis le 1er janvier 2022 a démarré la 5ème période des CEE, fixant de nouveaux objectifs aux obligés. Désormais, ils devront favoriser l’économie de 2 500 TWhc cumac (térawattheures cumulés actualisés) sur la période. En comparaison de la période précédente, il s’agit d’une augmentation de 17%.

Qui peut bénéficier de la prime énergie ?

Tout le monde peut bénéficier de la prime énergie. Par ailleurs, les ménages modestes et très modestes bénéficient d’une prime énergie plus importante avec le Coup de pouce qui concerne certaines opérations.

Par le passé, il existait notamment le dispositif de l’isolation à 1 euro. Cette aide financière hautement symbolique a fini par être abrogée en raison du trop grand nombre d’arnaques à la rénovation cherchant à en tirer profit, comme évoqué par Les Echos. Aujourd’hui, il existe toujours cependant des travaux concernés par des primes bonifiées avec le Coup de pouce chauffage et le Coup de pouce isolation.

Les logements éligibles à la prime énergie doivent être construits depuis au moins 2 ans. Qu’il s’agisse d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire n’a pas d’importance quant à l’éligibilité des travaux au dispositif des CEE.

Pour bénéficier de la prime CEE, il faut s’inscrire sur le site de l’un des obligés, d’y constituer un dossier de travaux et de le lui faire parvenir. A noter que l’inscription sur le site doit s’effectuer avant la signature du devis des travaux afin que le rôle actif et incitatif de l’obligé soit reconnu.

Quels sont les travaux concernés par la prime CEE ?

Les travaux concernés par la prime CEE concernent le chauffage, l’isolation, la production d’eau chaude sanitaire ou encore la ventilation. Autant de domaines qui participent à l’efficacité thermique et énergétique d’un bâtiment.

Les équipements concernés offrent une très bonne performance et sont souvent alimentés par des énergies renouvelables, nécessaires à la mise en place de la transition énergétique en France. Les travaux d’isolation permettent quant à eux de limiter les déperditions thermiques. Sont concernés par la prime énergie :

·        Les chauffages et les appareils de production d’eau sanitaire performants tels que la chaudière à condensation THPE (très haute performance énergétique) et le chauffe-eau thermodynamique.

·        Les chauffages et les appareils de production d’eau chaude sanitaire aux énergies renouvelables tels que les pompes à chaleur, le chauffe-eau solaire, le système solaire combiné, les appareils indépendants de chauffage au bois ou encore la chaudière biomasse.

·        L’isolation des combles et de la toiture, l’isolation des murs (par l’intérieur ou par l’extérieur), l’isolation des planchers bas et le remplacement des fenêtres.

·        La mise en place d’un système de ventilation mécanique contrôlée, tel que la VMC simple flux ou la VMC double flux.

·        Certains systèmes de climatisation réversible, permettant d’offrir un bon confort thermique aussi bien en été qu’en hiver.

Panneaux solaires : comment les intégrer à un projet de construction ?
Comment réduire sa facture de gaz naturel ?