Existe-t-il des aides pour l’installation de panneaux photovoltaïques ?

panneaux photovoltaïques

L’installation des panneaux photovoltaïques vous permet de jouir de plus d’autonomie vis-à-vis des fournisseurs d’électricité, tout en réduisant votre impact écologique. Ces équipements sont cependant très coûteux, ce qui représente un frein pour les ménages qui souhaitent les acquérir. Heureusement, de nombreuses aides sont proposées pour les soutenir.

La prime d’autoconsommation

Le gouvernement français fait la promotion de l’autoconsommation solaire à travers ses diverses structures comme sur edfenr.com. Mieux, il propose de nombreuses aides aux ménages qui optent pour cette solution. L’une des plus connues est la prime d’autoconsommation. Il s’agit d’une aide qui vise à encourager l’autoconsommation solaire. Elle est versée sur une période de cinq et son montant varie en fonction de la puissance de votre installation. Au 3e semestre 2022, du 1er août au 31 octobre 2022, le montant de la prime est de :

  • 410 €/kWc pour les installations avec une puissance inférieure ou égale à 3 kWc ;
  • 310 €/kWc lorsque la puissance des installations varie entre 3 kWc et 9 kWc ;
  • 170 €/kWc pour toutes les puissances comprises entre 9 kWc et 36 kWc ;
  • 90 €/kWc pour les installations dont la puissance est comprise entre 36 kWc et 100 kWc. s

Pour bénéficier de cette aide du gouvernement, il faut par contre respecter certaines conditions. D’abord, l’énergie produite par votre bâtiment doit être consommée par ce dernier, mais aussi injectée dans le réseau local pour la vente de surplus. Outre cela, l’installation doit être posée sur un support (toit, abri, garage) ou servir à titre de brise-soleil, bardage, etc. Sa puissance ne doit pas excéder les 100 kWc et la pose doit être effectuée par un artisan labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Le tarif d’achat EDF OA

En optant pour l’autoconsommation solaire, vous pouvez profiter de revenus supplémentaires en injectant le surplus d’énergie produit dans le réseau local. Le prix d’achat est défini par le gouvernement français. Il est fixé à travers un contrat d’obligation d’achat pendant une durée de 20 ans. Durant toute cette période, vous avez la possibilité de vendre l’énergie produite par vos installations photovoltaïques à un tarif très intéressant, ce qui améliore votre retour sur investissement.

De nombreux fournisseurs proposent d’acheter le surplus d’énergie produit par les ménages. Mais l’organisme partenaire de l’État français qui se charge de cette opération est EDF Obligation d’Achat (EDF OA). Pour vendre votre énergie en autoconsommation photovoltaïque, vous pouvez opter pour la vente totale ou la vente de surplus. Les tarifs de rachat varient suivant la puissance du système de panneaux solaires et de l’option que vous choisissez.

Le tarif d’achat EDF OA pour une vente de surplus

Lorsqu’il s’agit d’une vente avec surplus, le tarif d’achat est de :

  • 0,10 €/kWh lorsque la puissance des installations est inférieure ou égale à 9 kWc ;
  • 0,06 €/kWh pour les installations avec une puissance comprise entre 9 kWc et 100 kWc ;
  • 0,110 7 €/kWc pour les systèmes de panneaux solaires dont la puissance va de 100 kWc à 500 kWc.

Le tarif d’achat EDF OA pour une vente totale

En optant pour une vente totale, vous profitez de tarifs préférentiels, mais beaucoup moins intéressants que dans le cas d’une vente de surplus. Le montant défini est de :

  • 0,202 2 €/kWc pour les installations avec une puissance inférieure ou égale à 3 kWc
  • 0,171 8 €/kWc entre 3 kWc et 9 kWc ;
  • 0,123 1 €/kWc lorsque vos panneaux photovoltaïques délivrent une puissance entre 9 kWc et 36 kWc ;
  • 0,107 0 €/kWc entre 36 kWc et 100 kWc ;
  • 0,110 7 €/kWc pour les installations entre 100 kWc et 500 kWc.

Grâce à cette disposition, vous pouvez vendre l’électricité à des milliers d’euros durant les 20 ans du contrat d’obligation d’achat.

La TVA à taux réduit

Les ménages qui décident d’installer des panneaux photovoltaïques peuvent aussi bénéficier d’une TVA à taux réduit. Le niveau des exonérations est aussi défini en fonction de la puissance des installations. Pour les systèmes photovoltaïques avec une puissance qui n’excède pas les 3 kWc, la TVA est ramenée à 10 %. Par contre, si vous décidez d’installer un système avec une puissance au-delà des 3 kWc, celui-ci sera assujetti à un taux normal de 20 %.

Par ailleurs, pour bénéficier de ce coup de pouce, il faut nécessairement respecter certaines conditions. La construction du logement concerné par l’installation de panneaux solaires doit être terminée depuis plus de 2 ans. Il doit aussi s’agir d’une habitation principale ou secondaire.

Les aides régionales

De nombreuses collectivités locales (communes, communautés de communes, départements et régions) mettent en place des dispositifs pour venir en aide à leur population. Ces aides peuvent être versées sous forme d’éco-chèque, de chèque d’énergie ou de subvention. Elles visent principalement à encourager les initiatives qui promeuvent les économies d’énergie au sein des bâtiments et l’optimisation de leurs performances énergétiques.

Les aides régionales sont définies spécifiquement suivant les modalités de chaque collectivité. Elles obéissent aussi à des barèmes régionaux. Le type d’aide à laquelle vous pouvez prétendre, son montant et les conditions d’éligibilité varient d’une localité à une autre. L’attribution se fait aussi suivant de nombreux critères parmi lesquels se trouvent la nature et l’importance des travaux à réaliser, les niveaux de ressource du ménage, etc.

PowerFilm Solar, les panneaux solaires portables pour ceux qui aiment voyager et vivre en plein air
Panneau Solaire : Optez pour l’autoconsommation photovoltaïque !