4 bonnes pratiques pour entretenir votre système de chauffage

système de chauffage

Les bons gestes d’entretien de votre système de chauffage lui assurent une plus grande longévité et un fonctionnement optimal. Une maintenance régulière et des vérifications périodiques sont très importants pour obtenir de bonnes performances énergétiques. Dans cet article, vous trouverez des conseils pour y parvenir.

1. Nettoyez ou remplacez votre filtre

Le filtre de votre appareil de chauffage joue un rôle crucial dans le processus de diffusion de l’air chaud dans toutes les pièces de votre maison. Un filtre est généralement installé à l’endroit où le conduit de retour entre dans le dispositif. Il élimine les particules polluantes qui se trouvent dans l’air avant que celui-ci n’entre dans l’équipement de la chaudière et ne soit chauffé. Par ailleurs, il supprime toutes sortes d’impuretés, y compris la poussière, les acariens, le pollen, les squames d’animaux, les bactéries, les spores, etc. Les filtres bon marché qu’on retrouve dans le circuit de chauffage offrent une protection insuffisante. Ils sont conçus pour capter un pourcentage élevé des particules qui circulent dans votre maison. Les filtres à air plus chers offrent une meilleure qualité de l’air, ce qui peut aider les personnes souffrant d’allergies ou d’asthme.

Si la circulation de l’air est entravée par un filtre à air sale, la fournaise n’aura pas un débit d’air suffisant et ne fonctionnera pas aussi efficacement qu’elle a été conçue. Consultez les recommandations du fabricant ou demandez à technicien spécialisé dans l’entretien des chaudières de vous fournir des informations supplémentaires. L’entretien d’une chaudière à gaz suppose les mêmes gestes de maintenance. Avant d’envisager le remplacement d’une chaudière, pensez à un entretien régulier : un entretien annuel et saisonnier afin de bénéficier d’un confort thermique optimal.

2. Assurez-vous que le moteur du ventilateur fonctionne correctement

Le moteur du ventilateur assure le mouvement de l’air à l’intérieur de l’appareil de chauffage. Il est conçu pour chauffer l’échangeur de chaleur jusqu’à ce qu’il atteigne la température désirée. Ensuite, le moteur du ventilateur pousse l’air à travers l’échangeur. Cela réchauffe l’air et le distribue dans toute la maison. En plus de fournir de l’air au fourneau, la plupart des soufflantes de fourneau fournissent également de l’air au système de climatisation. Le ventilateur de la chaudière est également l’endroit où est installé le filtre à air. Le moteur du ventilateur comporte de nombreuses pièces. S’il n’est pas bien entretenu, il peut commencer à tomber en panne. Un ventilateur bruyant peut indiquer un problème soit avec le moteur électrique du ventilateur soit avec la roue du ventilateur.

Des sons aigus et stridents peuvent indiquer que 2 surfaces métalliques se frottent l’une contre l’autre. Il peut s’agir de la roue de la soufflante qui se détache de l’arbre du moteur. Un fort bourdonnement indique généralement un problème électrique. Un plombier chauffagiste qualifié peut vous aider à identifier la source et à apporter des réparations avant qu’elle ne commence à détériorer l’équipement. Nous vous recommandons, en dépit des solutions de chauffage, de souscrire un souscrire un contrat d’entretien.

Réduisez la charge de chauffage de la maison

Toute défaillance dans la structure de votre maison permet à l’air froid de s’infiltrer et à l’air chaud de s’échapper. Une bonne isolation réduit la charge thermique, c’est-à-dire la quantité de chaleur nécessaire pour maintenir votre maison suffisamment chaude. Pour identifier les principales sources de perte de chaleur dans votre maison, un plombier chauffagiste peut effectuer un audit énergétique afin de déterminer où se trouvent les zones de perdition de chaleur. À l’aide d’un équipement spécialisé et de caméras infrarouges, un professionnel peut déterminer les endroits problématiques qui pourraient vous induire en erreur en vous amenant à envisager un changement de chaudière. Le projet de rénovation peut inclure des travaux de calfeutrage des fenêtres et des portes, l’étanchéité et l’isolation des conduits ou l’isolation du grenier. Vous réussirez ainsi à économiser aussi bien sur la combustion du gaz que sur les factures d’électricité.

Assurez-vous que les évents ne sont pas obstrués

Pour tous les types de chaudières, un fonctionnement optimal implique une bonne circulation de l’air dans tout le système. Pour éviter les pannes, votre chaudière doit être pleinement opérationnelle et les évents parfaitement dégagés. Toutes les bouches d’aération de votre maison sont-elles ouvertes, ajustées pour permettre à l’air de circuler librement et exemptes de meubles, de boîtes ou d’autres articles ménagers qui bloquent le passage ?

Quelles sont les principales missions d’un chauffagiste ?
Commande de fioul : comment ça se passe ?