Vous avez remarqué un écoulement d’eau au niveau de votre chaudière ? Même s’il s’agit de quelques gouttes, il est fort probable que votre chaudière fuit. Ce problème, qui peut sembler mineur à première vue, n’est pas à prendre à la légère. Pour éviter des dysfonctionnements plus importants, voire la dégradation de votre installation, et une augmentation de votre consommation d’eau, mieux vaut réparer votre chaudière rapidement.

Savoir détecter une fuite d’eau

Dans le cas d’une fuite de chaudière, il est inutile de paniquer et d’appeler un réparateur en urgence. Si le problème est détecté suffisamment tôt, il est généralement anodin et une petite manipulation suffit à le résoudre. Plusieurs facteurs peuvent causer une fuite de chaudière. Il faut donc procéder par étapes pour trouver la faille.

Un problème de pression dans les tuyaux est l’une des causes les plus courantes. La pression peut être soit trop faible, soit trop forte. Il suffit de regarder le manomètre (petit cadran rond installé sur la chaudière indiquant la pression). La pression est normale lorsqu’elle est comprise entre 1 et 1,5 bar.

Si rien est à signaler au niveau de la pression, il se peut qu’une pièce de votre installation soit usée ou entartrée. Dans ce cas, le problème requiert l’intervention d’un professionnel qui donnera un diagnostic exact et sera en mesure de réparer votre chaudière.

Comment réparer soi-même une chaudière qui fuit ?

Si la fuite provient d’un problème de pression, quelques gestes peuvent la rétablir. La pression est en dessous de 1 bar ? Votre chaudière manque de pression et l’eau ne peut s’écouler correctement. La solution est simple : il suffit de laisser un robinet ouvert afin de laisser l’eau couler jusqu’à atteindre un niveau de pression normale.

La pression est au-dessus de 1,5 bar ? Alors, la chaudière est en surpression. Cette fois, l’eau est présente en trop grande quantité dans les tuyaux. Le système de sécurité de l’installation se met en route et laisse échapper l’eau en excédent. Il est nécessaire d’évacuer le trop-plein en purgeant les radiateurs, en n’oubliant pas de couper l’arrivée d’eau au préalable, afin d’éviter une inondation.

Si le problème persiste, il est fortement probable qu’une pièce soit défectueuse ou endommagée. L’intervention d’un spécialiste est nécessaire.

Comment éviter une panne de chaudière ?

Depuis quelque temps, les habitants d’un logement (locataires ou propriétaires) ont l’obligation de procéder à un entretien annuel de leur chaudière. Une fois par an, un chauffagiste agréé doit réviser les installations et procéder aux réglages nécessaires.

Cette révision annuelle permet de préserver le bon fonctionnement de votre installation et garantir sa performance durant de nombreuses années.

Vous pouvez faire appel au chauffagiste qui a installé la chaudière et souscrire un contrat d’entretien annuel. Vous n’aurez à vous occuper de rien ! Ou vous avez le choix de faire appel à un professionnel de votre choix sans qu’aucun contrat ne vous lie.