L’isolation des combles représente un certain coût mais grâce à la loi sur la Transition énergétique, vous pouvez baisser significativement le montant de vos travaux, voire bénéficier d’une bonne isolation pour seulement un euro symbolique.

Profiter de la prime énergie

Mise en place dans le cadre de la loi sur la Transition énergétique pour la croissance verte, la prime énergie s’obtient auprès des fournisseurs d’énergie. Ces derniers doivent fournir des Certificats d’économies d’énergie à l’Etat et doivent donc inciter leurs clients à réaliser des travaux de rénovation thermique dans leur logement. Cette prime peut être versée sous forme pécuniaire mais aussi sous forme de bons d’achat ou réduction sur votre prochaine facture énergétique en fonction de l’entreprise à laquelle vous faites appel.

Pour isoler les combles gratuitement, vous devez faire appel à un artisan RGE, label qui vous assure un résultat suffisamment performant. Certains organismes comme larenovationpourtous-sudouest.fr peuvent vous mettre en contact avec des artisans qualifiés pour bénéficier de la prime énergie pour vos travaux.

Les avantages fiscaux

La rénovation thermique de votre logement vous permet également de bénéficier de certains avantages fiscaux qui peuvent encore faire baisser la facture de vos travaux. Le plus connu est le crédit d’impôt, qui permet de déduire de 15 à 30% du montant de votre facture de votre impôt sur le revenu. Le crédit d’impôt est valable pour tous les ménages, même ceux qui sont non imposables. Dans ce dernier cas, les particuliers se voient remettre une prime lors de la période de remboursement.

Tous les particuliers peuvent aussi bénéficier de la TVA réduite pour l’isolation des combles. Une TVA de 5,5% est valable sur l’achat des matériaux et une TVA de 10% est appliquée sur la main-d’œuvre. Toutes les entreprises doivent le faire figurer sur leur devis. A partir d’un certain montant dépensé, vous pouvez aussi vérifier si vous pouvez bénéficier d’une exonération temporaire de la taxe foncière. Toutes les communes n’ont pas voté cette mesure mais vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie.

Les autres aides disponibles

Certains organismes mettent aussi à votre disposition des aides financières pour réduire le montant de vos travaux. Les aides de l’ANAH peuvent par exemple financer la moitié de votre rénovation thermique mais cette option est limitée à un plafond de revenus. Ce plafond peut différer en fonction de la composition de votre ménage et de l’endroit où vous habitez. Elle est également soumise à un plafond de dépenses.

Certains organismes bancaires peuvent aussi vous faire bénéficier d’un prêt à taux zéro pour financer vos travaux mais là encore, vous devrez répondre à des critères stricts pour y avoir droit. Si vous disposez de revenus modestes, vous pouvez toutefois vous renseigner car cette option vous permettra d’échelonner vos paiements et une bonne rénovation vous fera faire de nombreuses économies.